12 agences au sud de Paris pour acheter, vendre, louer, gérer
27 avr

Faites le point sur le radon avant de mettre en vente votre maison à Verrières-le-Buisson !

AdobeStock_144034282

Pour faire les choses correctement, avant de vendre, nous vous conseillons de vérifier s’il y a oui ou non du radon dans les sous-sols de votre maison à Verrières-le-Buisson à vendre. En effet, la réglementation sur le radon va évoluer. La carte des communes des zones à risques va changer, de façon à mieux informer les particuliers et mieux les protéger. Au niveau national, 7033 communes seront ainsi classées en fort potentiel radon. Les principales zones où il est concentré sont la Bretagne, le Limousin, le Massif central, les Vosges, les Alpes, les Pyrénées et la Corse…

Le radon est un gaz radioactif naturel inodore, incolore et inerte, présent partout dans les sols, mais plus fortement dans les sous-sols granitiques et volcaniques. Il a tendance à s’accumuler dans les parties basses des habitations : caves, garages… Il pénètre dans les logements lorsque par exemple, la chape de béton présence des fissures.

Pour procéder aux vérifications dans votre maison en vente à Verrières-le-Buisson, procurez-vous un dosimètre dans le commerce. Lorsque les résultats laissent apparaître une concentration en radon supérieure à 300 becquerels (BQ)/m3, il y a un risque pour la santé humaine rendant nécessaire la réalisation de travaux ou la mise en place de mesures. Et il ne faut pas prendre ce résultat à la légère. En effet, à long terme, l’inhaler conduit à augmenter le risque de développer un cancer du poumon. Selon l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, le radon constitue le second facteur de risque de cancer du poumon après le tabagisme. Cette augmentation est évidemment proportionnelle à l’exposition cumulée tout au long de sa vie.

Pour vous en débarrasser, iI suffit d’installer un système de ventilation mécanique ou, à défaut, aérer fréquemment toutes les pièces du logement par l’ouverture des fenêtres, et/ou rénover les sous-sols (étanchéité, par exemple) et les canalisations. Les travaux doivent être conduits par des entreprises compétentes en matière de maçonnerie ou d’étanchéité et plus particulièrement en matière de génie climatique. Le plus sûr moyen de s’en préserver est d’aérer, de ventiler les sous-sols pour éviter une concentration trop importante.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée